décorateur gauche

Conseils post-opératoires

Les soins, OUI… Mais après ! ! ! ! !

Les informations données ici ont pour but de rappeler aux patients les conseils donnés par le praticien après un traitement ou une pose de prothèse.

Après un traitement de racines

(ou dévitalisation)

Si vous ressentez une sensibilité de votre dent lors de la pression ou de la mastication (arthrite), il n'y a pas lieu de vous alarmer.

Une prise de médicament (antalgique) peut vous soulager.

Ces médicaments sont à prendre tels que je vous les ai prescrit à mon cabinet.

Ces incidents seront passagers et s'estomperont spontanément, en quelques jours.

Sachez qu'un traitement radiculaire demande avant tout une parfaite désinfection : quels qu'en soient les petits inconvénients, la survie de votre dent en dépend.

De même, un léger gonflement de la joue ou une rougeur de la gencive, au niveau de votre dent, ne sont pas inquiétants. Vous pouvez appliquer un sachet de glace enveloppé d'un linge propre et me recontacter si besoin.

Après un acte de chirurgie

Lorsque l'effet de l'anesthésique disparaît, il est normal de ressentir une légère douleur ou de voir apparaître un léger saignement, qui peuvent persister un ou deux jours.

Un œdème de la joue (gonflement) ou un hématome (bleu) peuvent survenir.

Dans ce cas, il est utile d'appliquer sur la joue, le plus tôt possible après l'opération, une poche de glace enveloppé d'un linge propre face à la région opérée.

Attention ! Il est très facile d'éteindre un incendie à son début, alors que c'est souvent impossible lorsqu'il est généralisé. De même, une douleur installée déjà bien installée sera plus difficile à combattre.

Commencez donc précocement la prise de tous les médicaments que je vous ai prescrits, en particulier les antalgiques, dès la moindre sensibilité.

Continuez la pratique de votre hygiène dentaire habituelle.

Si une hémorragie se déclare : Placer sur la zone qui saigne une compresse pliée en quatre, et comprimer sans relâcher pendant 15 à 20 minutes (laisser au caillot le temps de se former).

Il est préférable de ne pas :

  • Commencer les bains de bouche trot tôt : attendre le lendemain afin que le caillot soit bien solide.
  • Avoir une alimentation trop dure, trop salée et trop sucrée.
  • Boire ou manger très chaud les deux premiers jours.
  • Forcer l'ouverture buccale ou la traction des lèvres.
  • Fumer pendant au moins 3 jours.
  • Boire de l'alcool pendant la toute la durée de la prise de médicaments.
  • Passer la langue sur la plaie ou aspirer.

Si vous avez un motif d'inquiétude, n'hésitez pas à téléphoner à mon cabinet.

Après la pose d'une prothèse dentaire adjointe (ou mobile)

Les premiers jours, essayez de garder votre prothèse le plus possible. L’adaptation en sera plus rapide.

L’appareil vous semble encombrant, vous avez des nausées, votre salive est plus abondante, vous parlez mal. Tous ces petits soucis sont passagers et disparaissent avec le temps.

L’appareil n’est pas stable : la prothèse amovible ne peut pas présenter une fixité absolu.

Après quelques jours, des réflexes musculaires contribueront à palier à cet inconvénient.
Les irritations et les douleurs qui peuvent apparaîtrent dans les jours suivants ne doivent pas vous inquiéter. Une retouche simple par votre praticien résout le problème.
Les repas

Au début, privilégiez une alimentation facile à mâcher et peu à peu votre efficacité masticatoire s’améliorera.

Après chaque repas, retirez votre prothèse et brossez-la avec une brosse spécifique et un produit adapté. Aucun dépôt ne doit subsister.

Brossez également les dents restantes et les surfaces muqueuses sur lesquelles s’appuie la prothèse.

  • Appareil complet : Les deux appareils doivent se porter en même temps, ils se stabilisent mutuellement.
  • Appareil partiel : L’appareil doit être inséré à fond avec les deux mains sans forcer. Au début, nous vous conseillons de vous entraîner devant un miroir. Dans certains cas vous il peut être nécessaire d’engager un côté avant l’autre.
    Pour retirer votre appareil, utilisez les crochets ou la fausse gencive.

Nettoyage et détartrage
Laisser tremper une nuit vos appareils dans des pastilles effervescentes prévues à cet effet (vendues en pharmacie ou grande surface).

Fracture
Surtout n’essayez pas de réparer vous-même, vous risqueriez de rendre impossible la réparation. Votre praticien est à même de faire une réparation solide et invisible.

Mis en ligne : mercredi 20 février 2008

Dernière modification : lundi 15 janvier 2018

décorateur droite